Télécommande universelle et récepteur

Télécommande universelle et récepteur

LE RÉCEPTEUR:

Le récepteur dit « universel » ou « à câbler » peut prendre des fonctions multiples.

Les premiers modèles servent à rendre compatible un modèle de télécommande radio avec une autre marque de motorisation.

Exemple : vous êtes équipé d’une porte de garage Hormann et vous venez d’installer une motorisation Nice Popkit ou RobusKit et vous souhaitez piloter votre motorisation de porte de garage avec l’émetteur de motorisation Nice (ON2 ou FLO2R):

c’est très simple ! Il vous suffit de vous procurer un récepteur Nice OX2 ou FLOX2R et de suivre la notice de raccordement (4 fils à raccorder : 2 fils de commandes et 2 fils d’alimentation 12/24V).

Il existe des modèles équivalents si vous vous êtes équipé d’une motorisation CARDIN (par exemple BL3924 ou SL524…).

Ce récepteur porte la référence RQM449200 et fonctionne avec les émetteurs S449 TXQ4492PO ou TXQ4494PO (indiqué au dos de votre émetteur gris ou vert).

Les seconds modèles permettent de piloter de l’éclairage de jardin ou d’intérieur. Vous pourrez donc en rentrant chez vous activer l’éclairage de votre allée avec le même émetteur que celui utilisé pour votre portail.

Si vous disposez d’émetteurs avec 2 touches et que celles-ci sont utilisées, il est possible de passer sur des émetteurs 4 fonctions (ON4 ou FLO4R chez NICE et TXQ4494PO chez CARDIN).

Ces dispositifs sont très simples d’installations, il suffit de les alimenter en 220V (modèles TT1L ou TT2L chez Nice et modèle RPQ449ITO chez CARDIN) et de raccorder votre lampe ou votre circuit de lampe. Ces systèmes supportent 1000 à 2000W de puissance soit l’équivalent de 25 à 50 lampes (selon les modèles).

Il est également possible d’ajouter des points de commandes fixes radio (sans fils) à des endroits stratégiques comme à l’entrée de la maison ou prêt de votre porte de garage… à l’aide des télécommandes murales (WM001C de NICE ou TRQ44940M de CARDIN).

Enfin il existe un dernier type de récepteur dit « séquentiel ». Ces récepteurs permettent de faire fonctionner un moteur monophasé (220V), piloter à l’origine par une commande filaire comme par exemple un rideau métallique de magasin ou un volet roulant. Sur les modèles TT1N, TT2N ou A02 de NICE ou sur le modèle RPQ449 de CARDIN, il vous suffit de raccorder les 3 fils du moteur (phase ouverture, phase fermeture et commun/neutre) et d’alimenter votre récepteur séquentiel. Certains modèles miniaturisés pourront être dissimulés dans un pot de « 60 » pour plus de discrétion et d’autres peuvent être en boîtiers étanches pour permettre le raccordement d’accessoires comme un feu clignotant ou des cellules de sécurités.